mercredi, août 02, 2006

Du vélo horizontal

Comme Mark Scherpenzeel (Optima Fr) me l'a expliqué le VH suscite bien des réactions toutes aussi différentes les unes que les autres. Je l'ai constaté moi même depuis que je connais le VH et en parle autour de moi. J'ai à peu près tout eu je pense du curieux intéressé, au septique farouche. Extraits ...
  • le curieux : "oh ? faut que je teste !"
  • le désintéressé : "ah ? (...)"
  • le septique : "je ne comprendrais jamais cet engouement que tu as pour les vélos horizontaux, ça me semble d'un casse gueule"
Si le premier me réjouit celui qui me fout le plus en rage n'est pas le dernier, mais celui du désintéressé. En effet celui ci classe irrémédiablement le VH comme un objet inutile, une bizarrerie simplement propre au bouffon du roi afin d'amuser la galerie et de combler sa propre folie.
Au moins le dernier entraine de longs débats et de grandes discussions sur le sujet :D ce qui est autrement plus fun. Mais comme je remarquais avec l'auteur septique le VD est probablement plus maniable qu'un VH en ville du fait de son faible empatement et de la position. Quid du kmx ?

Je referais probablement un ou deux autres billets dans ce style quand j'aurai le mien, histoire de vous montrer un plus large pannel de réactions. Et vous ? vous en dites quoi du VH ?